Si on faisait émerger notre imaginaire !

Je suis une rêveuse. On me répète souvent : C’est dans tes rêves ! Comme si le rêve était contraire à la réalité et pouvait même l’empêcher.  L’idée de phantasiology c’est justement de plonger dans mes rêves, de permettre à mon imaginaire d’émerger et de coloniser ma vie extérieure.

Phantasiology est la connaissance de l’imaginaire

Vivre dans ses rêves ce n’est pas se retirer du monde, se replier sur soi, c’est s’autoriser à nourrir notre vie de notre imaginaire.

Lorsqu’on expose notre imaginaire à « l’air libre », au début il semble tout étriqué. Il a passé trop de temps dans l’ombre, dans un coin de notre tête. Mais, petit à petit, en le laissant s’installer à l’extérieur de nous, il va s’épanouir. Au début dans des tiroirs, du matériel en panne et des recoins, sous l’escalier.

On se permettra tout doucement de le laisser sortir un peu plus loin.

Je crée des petits mondes organisés en parallèle du notre. Pas des représentations du réel mais des impressions qui viennent de mon monde intérieur, comme des ressentis.

Des petites vies silencieuses  s’installent

Une population très discrète investit un endroit fermé mais chaleureux. On peut regarder mais pas accéder à ce monde.

Je recherche vraiment cette atmosphère de paix. Même si elle est contenue, même si elle est minuscule.

petit monde imaginaire
Représenter le silence et le calme de notre imaginaire dans un univers miniature mais bien réel